Gaëtan, Aix en Provence

Préparateur Peinture Marquage

Return to Apsidians
Gaetan_preparateur_peinture_marquage

Préparateur peinture marquage : L’histoire de Gaëtan //

Gaëtan a toujours souhaité intégrer une entreprise telle qu’Airbus, aussi intéressante industriellement. Le métier de préparateur était pour lui la donnée d’entrée pour Airbus, il lui permettait de faire le lien entre ses connaissances et ce que ce géant industriel pouvait lui apporter. Gaëtan n’était pas forcément passionné par l’aéronautique, il était plutôt passionné par l’Industrie au sens large (par les mécanismes et les automatismes), mais lorsqu’il a découvert le secteur au quotidien, il s’est rendu compte à quel point il lui plaisait.

Gaëtan a commencé par un Lycée Technique spécialité électronique. À cette suite, il a pu s’orienter vers la mécanique et l’industriel à travers un BTS CRSA (Conception Réalisation Systèmes Automatisés), où il a notamment pu apprendre à faire des calculs sur la mécanique et à programmer (il a pu y réaliser un système automatisé d’ailleurs !). Ce qui lui plaît dans la mécanique, c’est le fait qu’il y ait une logique pour construire les choses. Sans forcément connaître les produits, il suffit d’avoir un peu de logique et de méthode et il est toujours possible de trouver des solutions au problème.

Le parcours professionnel de Gaëtan, quant à lui, commence par une grande société autour de la gestion de barrages. Il a ensuite pu continuer dans une petite entreprise de maintenance et dépannage de grues de chantiers avant d’intégrer Apside : c’était un poste très manuel et très technique.

 

Pourquoi être chez Apside ?

Gaëtan : “Aujourd’hui, ce qui me plaît, c’est qu’il y a un véritable esprit d’équipe et de famille. Tout le monde parle avec tout le monde, tout le monde est accessible, il y a une véritable proximité. Il y a des soirées, des formations, des grands moments de partage. On est accompagnés du mieux qu’on peut : “Apside au top”.

 

Préparateur peinture marquage : Les missions de Gaëtan //

Dans le métier de préparateur peinture marquage, il y a deux typologies d’activités.

Premièrement, nous pouvons compter la préparation en elle-même. Gaëtan estime que la préparation représente le lien entre le bureau d’étude et la production. Le bureau d’étude produit les plans, il donne des indications sur le mode d’assemblage puis la production exécute. Le bureau de préparation, quant à lui, fait le lien avec une fiche technique, une sorte de notice Ikéa. Les préparateurs accompagnent les équipes avec des documentations et des opérations à réaliser. Par exemple, ils expliqueront à la production que le bureau d’étude souhaite disposer une pièce à un endroit spécifique dans le cycle de production de la machine.

D’autre part, en ce qui concerne le marquage, Gaëtan et ses collègues auront un rôle d’identification pour aider à la signalétique maintenance et sécurité. Ils précisent donc où se trouveront les signalétiques. Ces pièces peuvent être des sorties de secours par exemple.

En outre, en tant que Préparateur peinture marquage, Gaëtan ne fait finalement pas que de la préparation : il se positionne également en AET et peut être sollicité en cas de problème. Ainsi, par exemple, dans le cas où il manquerait des pièces de signalétique, Gaëtan se positionnera en support pour résoudre le souci.

Finalement, l’équipe de Gaëtan suit le projet de A à Z : elle suit les opérations, elle contrôle les étiquettes, elle réapprovisionne si besoin. Elle suit la machine jusqu’à ce qu’elle soit livrée, et elle sera sollicitée tout au long du cycle projet.

Au quotidien, Gaëtan est une véritable interface avec le client. Il note de gros enjeux notamment au niveau de la livraison des machines. Si les équipes appréhendent mal les projets et les jalons, la livraison des machines peut être retardée. Ce métier demande donc une certaine rigueur sur la gestion de projet : il faut être sûr d’avoir traité l’ensemble des sujets. Il note également un enjeu en termes de sécurité puisque l’équipe dicte à la production comment procéder.

En termes d’environnement technologique de travail, Gaëtan travaille surtout sur un logiciel de gestion, SAP. Il peut y intégrer toutes les opérations, toutes les créations et contraintes du client. Il utilise aussi, notamment en tant que préparateur, le logiciel Wiplink qui permet de mettre en images la fiche technique et le travail qui doit être réalisé.

 

« Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur c’est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. » (Albert Schweitzer)
Share!

The clients I have worked with

Airbus Helicopters
Find out more